Bienvenue sur notre blog

Les 7 questions les plus posées sur la géolocalisation de véhicules

Par Ocean le 17/07/2015, publié dans Le Guide de la géolocalisation

Ces questions concernent la rentabilité, l’aspect légal ou encore sécuritaire de la géolocalisation de véhicules.

autointerro

1. Concrètement, comment fonctionne la géolocalisation de véhicules ?

Un boitier est placé sous le tableau de bord du véhicule et remonte grâce au réseau GPS la position du véhicule et son état (éteint, à l’arrêt ou en marche).

2. De quelles économies parle-t-on avec la géolocalisation ?

Grâce à la géolocalisation, il est possible de diminuer le nombre de déplacements inutiles et d’optimiser ses trajets. Cela permet donc à la fois :

  • de réduire le nombre de kilomètres parcourus, ce qui entraîne une économie de carburant de 15 à 20% par rapport à la consommation habituelle ;
  • de maîtriser le nombre d’heures travaillées par collaborateur, ce qui peut représenter un gain de 30 à 40 minutes par jour.

3. Mes salariés doivent-ils être informés ?

Légalement, lorsque l’on commence à réfléchir à un projet de géolocalisation de véhicules, on n’est pas tenu d’en informer ses salariés. Il est néanmoins préférable de partager avec eux les raisons pour lesquelles une réflexion est en cours et la valeur ajoutée d’une telle solution : optimisation des tournées, heures de travail mieux comptabilisées, rémunération des heures supplémentaires facilitée, ou encore économies de carburant. Enfin, il est obligatoire de mettre au courant ses salariés au moment de la mise en place effective d’un tel projet. Il est également nécessaire de faire une déclaration auprès de la CNIL.

4. Au bout de combien de temps mon projet est-il rentabilisé ?

Le retour sur investissement est positif dès le premier mois et dès le premier véhicule !

 5. Quels bénéfices cette solution peut-elle apporter à mon organisation ?

La mise en place d’une solution de géolocalisation permet de faciliter l’organisation de l’entreprise grâce aux remontées terrain disponibles en temps réel. La prise de décision se fait également plus facilement avec les rapports d’activité. A titre d’exemple, l’adoption de cette solution va simplifier :

  • la gestion de son parc locatif (planification des entretiens et contrôles obligatoires)
  • l’identification d’anomalies d’utilisation des véhicules
  • et pour une entreprise du bâtiment, la facturation de ses clients au fur et à mesure de l’avancement d’un chantier grâce à l’enregistrement des heures de travail effectuées

6. Qui a accès aux données collectées ?

Les administrateurs et responsables opérationnels d’une activité itinérante ont accès aux données relatives aux déplacements des salariés de l’entreprise. Le salarié a également accès à ces données dès qu’il en fait la demande.

7. Où les données sont-elles stockées et combien de temps ?

Les données sont stockées sur plusieurs serveurs pour assurer la continuité du service, et leur accès est sécurisé. Ainsi en dehors des administrateurs, des responsables opérationnels et des salariés eux-mêmes, personne n’a accès à ces informations. Celles-ci sont par ailleurs conservées un an.

 

Aucun Commentaire