Bienvenue sur notre blog

Votre véhicule est-il prêt pour les vacances?

Par ocean ocean le 06/08/2019, publié dans Actualités

Vérifiez si votre véhicule est prêt pour les vacances

Il s’agit d’un « charme » indissociable de nos vacances d’été : ces longs trajets sur l’autoroute à appréhender notre future destination au gré des paysages qui défilent. Alors que l’on s’apprête à profiter d’un repos bien mérité, nos véhicules sont souvent mis à rude épreuve. Un grain de sable peut alors enrayer cette belle mécanique et gâcher vos vacances. Voici notre check-list pour rouler sereinement, avec un véhicule prêt à affronter vos escapades estivales.

Vérifier les niveaux

Pour procéder à cette étape –  essentielle pour le bon fonctionnement du moteur –  votre véhicule doit être à froid et garé sur une surface plane. Le contrôle du niveau d’huile s’effectue à partir de la jauge d’huile. Tirez ainsi sur la jauge et repérez alors les indications min – max figurant sur la tige. Après l’avoir préalablement nettoyée à l’aide d’un chiffon, plongez à nouveau la tige dans le réservoir. Idéalement, le niveau d’huile doit se situer entre min et max. Ne dépassez surtout pas le niveau maximum de la jauge, sous peine d’endommager le moteur.

Cette étape validée, vérifiez ensuite le niveau du liquide de refroidissement, qui permet de réguler la température du moteur. Indispensable en période de forte chaleur, il se trouve dans le bidon blanc proche du moteur. À l’aide des graduations indiquant le niveau maximum et minimum requis, vous pouvez ainsi, au besoin, réajuster le niveau.

Autre niveau à valider, le liquide de frein. Le principe est le même : à partir des graduations situées sur le réservoir en haut à droite, vérifiez que votre liquide est situé entre le niveau maximum et minimum. Le niveau de liquide est proche du minimum ? Cela signifie que vos plaquettes de frein sont usées. Il est alors recommandé de faire une escale chez le garagiste avant de prendre la route.

Contrôler les pneus

Le saviez-vous ? Des pneus mal gonflés conduisent à une surconsommation de carburant et augmentent les risques de sortie de route. De plus, votre véhicule est généralement en surcharge durant vos vacances, ce qui a une incidence directe sur l’état de vos pneus. À ce titre, un contrôle attentif doit être effectué avant votre voyage. L’usure de vos pneus doit ainsi être contrôlée. Vérifiez la profondeur des rainures de vos pneus. Celle-ci ne doit pas être inférieure à 1,6 millimètres. Il convient également de vérifier la pression de vos pneus, qui doit généralement être située entre 1,8 et 3 bars.

Vérifier l’éclairage de votre voiture

Il s’agit là d’une règle de bon sens, mais néanmoins indispensable ! Pensez à vérifier le bon fonctionnement de toutes vos ampoules de voiture : clignotants avant et arrière, feux de détresse, feux de position, feux de stop, feux de croisement, feux de route, feux de brouillard…

Sécurisez votre véhicule avant de partir en vacance

Contrôler les essuie-glaces

Si le temps fait des siennes, vos essuie-glaces se doivent d’être en parfait état. En cas d’usure, vous devez impérativement les changer au risque de pâtir d’une perte de visibilité lors de conditions météo difficiles. Comment contrôler leur bon fonctionnement ? Vérifiez que leurs mouvements soient fluides, non saccadés et qu’ils essuient le pare-brise sans laisser de traces de saleté.

Contrôler les amortisseurs

Au quotidien, plusieurs signes peuvent témoigner de l’usure de vos amortisseurs. Votre véhicule « plonge » lors des freinages ? Vous constatez une mauvaise adhérence dans les virages et une usure rapide vos pneus ? Vous ressentez des vibrations dans le volant ? Il s’agit de signes à prendre (très) au sérieux. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour changer vos amortisseurs avant votre départ en vacances.

Penser à la climatisation

Vous n’avez pas contrôlé l’état de votre climatisation depuis plus de deux ans ? C’est peut-être le moment de vous y atteler. Le fluide réfrigérant, utilisé pour la climatisation, s’évapore naturellement au fil du temps. Pensez donc à recharger votre circuit de climatisation régulièrement afin d’éviter tout dysfonctionnement qui serait source d’inconfort (air moins frais, odeurs désagréables), ou pire, pourrait endommager votre compresseur.

Ne rien oublier à bord !

Et pour finir, partez équipé ! En cas d’accident, de panne ou de crevaison, plusieurs équipements peuvent vous sortir d’une mauvaise passe. Équipez donc votre véhicule en conséquence ! De quoi se compose votre « kit conducteur » ? C’est très simple : une roue de secours ou un kit anti-crevaison, un cric, des gilets haute visibilité, un triangle, une lampe de poche ainsi qu’un coffret d’ampoules de rechange pour l’ensemble de vos phares.

Faîtes également une liste de vos documents indispensables : permis de conduire, carte grise, carte verte, documents relatifs à votre assurance et imprimés de constat amiable. Vérifiez enfin que vos vignettes d’assurance et de contrôle technique soient en règle.

Votre check-list est validée ? Vous n’avez plus qu’à prendre la route et profiter d’un repos bien mérité !

 

 

Aucun Commentaire